Corfou : une surprenante déception

Lenaic 3 mars 2018 1

Facilement accessible grâce à son aéroport international, Corfou est l’une des plus grandes îles grecques. On prédit des montagnes boisées, des villages authentiques et des plages paradisiaques… et pourtant, je n’ai rien trouvé de tout ça ! Il y a de beaux sites, certes, mais pas de quoi casser trois pattes à un canard (ni à qui que ce soit d’ailleurs)…

 

Tour d’horizon de Corfou :

Corfou ville : il faut découvrir le Vieux Corfou. Une balade dans le Vieux Corfou, avec ses ruelles jonchées de boutiques pour touristes, est un incontournable. Clairement, ça manque d’authenticité, on retrouve ce genre de ruelles ultra touristiques ailleurs (je pense notamment à Sorrente, près de Naples). L’architecture est décevante, mais les éclairages en soirée donnent une ambiance chaleureuse.

Le chateau d’Agelokastro offre de belles vues, et avec de grands jardins sympas. Une belle balade pour sortir des boutiques du Vieux Corfou.

 

Paleokastritsa : site huppé, avec de magnifiques vues sur la mer. Et du monde. Beaucoup de monde. A 25 km de Corfou, la route descend en lacets pour atteindre la plage principale, véritablement bondée en été. Des petits sentiers mènent à d’autres petites plages. Essayez Rovinia Beach, une belle plage à l’eau cristalline.
Pour éviter la plage et le monde, vous trouverez La Grotta (qu’on aperçoit de haut), avec ses rochers baignés d’une eau turquoise, et un plongeoir enchanteur. Un bar s’est implanté dans ce cadre merveilleux, pour accueillir les jeunes avec de la musique forte.
Monastère de Paleokastritsa : agréable halte, sans pour autant être intéressant. Gratuit ; ouvert jusque 20h, mais fermé de 13h à 14h.

A Doukades, situé à 15 minutes de Paleokastritsa, une association porte secours aux ânes : « Corfou Donkey Rescue« . On peut passer du temps avec les ânes, les caresser, et même rester la journée pour aider les bénévoles.

Afionas : ce village, aussi minuscule qu’inanimé, offre une superbe vue sur la baie d’Agios Georgios. Dénichez le restaurant situé au bout de la falaise et profitez d’une vue grandiose sur toute la baie. Puis partez en randonnée sur les chemins escarpés de la montagne surplombant la mer. En savourant les vues grandioses sur la baie, vous pouvez atteindre la presqu’île de Timoni.
Quant à la plage d’Agios Georgios, elle est longue et belle, et pas trop fréquentée.

Arillas : village sympa, avec quelques bars, restos et boutiques raffinés et attirants.

Sidari : ville assez touristique mais sans grand intérêt (à part, peut-être, le pont des amoureux). Aucun charme, aucun intérêt.

Kassiopi : ville animée et vivante, avec quelques rues sympas, presque piétonnes. Très sympa de s’y balader en soirée. L’église est à voir si vous y êtes le midi (10h – 14h30).

Près de Kassiopi (au nord), Avlaki Beach est l’une des plus belles plages selon moi. Une superbe plage de galets, entourée de nature, avec peu de monde.

Port d’Agios Stefanos : port huppé très petit, pour effectuer des sorties en bateau. Inutile d’aller le visiter, il ne s’agit que d’un port servant aux sorties en bateau, ou vous pourrez, le cas échéant, vous offrir un déjeuner dans un des restaurants jolis et classes. Cependant, de petites randonnées de 30 min à 2h permet d’aller à la découverte des petites criques (un panneau affiche le plan des randos à l’arrivée sur le port).

 

Voici les plus belles plages du nord de Corfou, entre Roda et Kassiopi : Kalamaki, Spyridon, Agios.

 

Conseil Voyageur Attitude : à Corfou, vous pouvez profiter gratuitement des piscines des hotels-clubs. Vous êtes invités à aller dans les hotels-clubs pour profiter des transats et des piscines. Sympa ! (Mais n’amenez pas votre nourriture).

 

Conclusion

Corfou, à l’image des îles ioniennes, présente une culture et une architecture plus italienne que grecque. Pas de maisons bleues et blanches, de dômes d’églises bleus dominant la mer. Ça, ce sont les Cyclades. Corfou et les îles ioniennes présentent d’autres facettes. Que je n’ai peut-être pas bien réussi à dénicher…

J’avoue que Corfou m’a déçu. C’est comme ça. Tant pis pour moi. Peut-être m’attendais-je à autre chose… Corfou manque de ce charme grec, ses villages ne m’ont pas convaincu, la nature ne m’a que rarement enthousiasmé.

Mais pour les îles voisines de Lefkada et Kefalonia, alors là, on peut en prendre plein les yeux !!

 

One Comment »

  1. Suzy 7 mars 2018 at 20 h 49 min - Reply

    Et bien merci beaucoup on va avoir du temps pour voyager bientôt on évitera donc d’aller visiter Corfou. Article très intéressant merci.

Leave A Response »