Séville : culture européenne et bâtiments arabes !

Lenaic 15 février 2015 5

Séville étonne. Le passé de l’Andalousie, avec la domination arabe pendant plusieurs siecles, donne à Seville un caractère particulier. Si la culture et les traditions sont incontestablement espagnoles, l’architecture de la ville témoigne de l’influence arabe.

Quand visiter Séville ? 

Chaque saison a ses particularités pour visiter Seville et l’Andalousie.
Hiver (de nov a fev) : tres peu de touristes /vs/ climat moyen
Printemps (mars a juin) : climat ideal /vs/ beaucoup de touristes 
Eté (juillet – aout) : climat trop chaud
Automne ( sept – oct) : bon climat /vs/ journées assez courtes

Que visiter à Séville ? 

SEVILLE CULTUREL

L’Alcazar

alcazar seville blog voyageMonument emblématique de Séville, l’Alcazar a été construit au Xe siècle en tant que palais du gouverneur musulman, et est utilisé aujourd’hui encore comme résidence de la famille royale espagnole dans cette ville. On remarque ici aussi, comme souvent à Séville, le mélange entre la culture arabe et espagnole. Les premières pièces à visiter manquent d’intérêt, mais la beauté de certaines salles, et surtout des jardins, en font une visite sympa.   Entrée : 9,50 € (retraités et étudiants de -25 ans : 2€). Quelques minutes de queue en hiver, environ une heure en mai/juin !

La cathédrale et la Giralda

catedrale seville blog voyageSitué face à l’Alcazar, au cœur de Séville, la Cathédrale fut construite au moyen-âge en lieu et place de la mosquée, pour symboliser la reconquête espagnole. C’est la plus grande cathédrale catholique du monde, avec la nef la plus longue d’Europe, c’est assez impressionnant ! Elle est décorée de façon fastueuse, et met en avant de nombreux tableaux et sculptures (avec un intérêt relatif… selon moi), ainsi que le tombeau de Christophe Colomb. Entrée : 9 €

Bon plan : il est possible de monter sur les toits de la cathédrale ! Point de vue inédit sur la ville ! A réserver ! 

Les Archives des Indes

archivodeindiasLe bâtiment des Archives des Indes conserve de très nombreux documents sur la conquête du Nouveau Monde. Tous les chercheurs de trésors perdus s’y sont rendus, à la recherche d’un bateau échoué, que l’on pourrait tracer à travers les cartes centenaires… Mais vous ne pourrez que voir quelques archives, une maquette de bateau, un canon et un ancien coffre fort. Une visite de courte durée dans un ancien bâtiment plus joli d’extérieur que d’intérieur.   Gratuit / intérêt moyen

 A savoir : ces 3 monuments sont situés les uns à coté des autres, entre l’Université et le quartier Santa Cruz. L’Office de Tourisme se trouve également au centre de ces 3 sites. Profitez-en pour demander un plan ainsi qu’une fiche avec tous les horaires et tarifs des monuments de Séville ! 

Musée d’Art mudéjar

C’est ici que doit commencer la visite culturelle de la ville, pour bien comprendre l’histoire de Séville et de l’Andalousie. Le musée présente des pièces d’archéologie mudejar, quelques ustensils anciens, et détaille l’Histoire de Séville à cette période . Plaza Calderón de la Barca / Musée gratuit (et peu connu) / explications en espagnol et anglais / intéressant pour les fervents de culture

Musée du flamenco

musee flamenco seville blog voyagePour découvrir la culture sévillane, il est évident qu’un spectacle de flamenco s’impose. Il y a plusieurs penas où l’on peut apprécier le flamenco. Mais attention, pour les néophytes, je conseille de voir un spectacle proposant 4 artistes (une danseuse, un danseur, un chanteur, un guitariste). Car certains spectacles ne sont que sur l’un des 4 (de la guitare flamenco par exemple, sans chanteur…). Pour découvrir un spectacle complet, je suis allé au Musée du Flamenco (oui, pas très original j’avoue…). Les artistes sont vraiment bons, le lieu est joli et typique, c’est une excellente approche de cette danse. Vous pouvez aussi visiter le musée, qui permet de découvrir cette danse mais n’apprend pas grand chose. (Spectacle d’une heure / Tous les jours à 19h00 et à 20h45 / Tarifs : 20 € (étudiants : 14€))

SEVILLE EN BALADE

Conseil : Séville étant particulièrement grand, se balader à vélo est l’idéal pour découvrir les différents quartiers de la ville. Je vous conseille de louer un vélo pour 24h ou plus. Vous trouverez de nombreux loueurs de vélos en ville. 

La place d’Espagne

plaza espana sevilla blog voyageLa Place d’Espagne (plaza de Espana) est mon coup de cœur des bâtiments sevillans. Entièrement piétonne, formant un arc de cercle ouvert sur des jardins, la place d’Espagne est selon moi l’une des plus belles places d’Europe. Elle reflete l’art arabe, ou plutôt mudejar, et offre une ambiance paisible dans un cadre enchanteur. Pas de bar, pas de voiture, place à la beauté tranquille et simple…   Gratuit / à ne pas manquer !

Le parc Santa Luisa

Le parc Santa Luisa, jouxtant la place d’Espagne, est un grand parc aux allées ombragées, idéal à parcourir à vélo.   Gratuit / balade agréable (vide en hiver, bondée en été…)

Plusieurs bâtiments sont répartis dans le parc (la Maison de l’Amerique, la Maison de France, etc…), construits pour l’Exposition  Universelle de 1929. Des petits musées sont proposés, sur différents thèmes (les métiers, les costumes, les habitats typiques andalous…).   Gratuit pour les européens (sur présentation de pièce d’identité) / intérêt moyen.

Le quartier Santa Cruz

barrio-de-sasnta-cruz-sevillaLe quartier Santa Cruz, aussi appelé le quartier juif, constitue le quartier le plus typique de la ville et incarne le cœur du vieux Séville. C’est un véritable bonheur, surtout lors des fortes chaleurs, de se promener dans ses ruelles sinueuses, bordées de maisons blanches et entrecoupées de petites places ombragées. Quartier juif au moyen Âge, il fut investit à la fin du XVIe siècle par les chrétiens, qui transformèrent toutes le synagogues en églises. Aujourd’hui loin d’être un enjeu politique, le quartier est un lieu incontournable… et donc touristique.

Triana

De l’autre coté du fleuve visite seville blogGuadalquivir, le quartier de Triana est beaucoup plus populaire, plus sévillan ! La rue Bétis, bordant le fleuve, est assez agréable, mais je conseille d’aller prendre un verre dans la grande rue San Jacinto, qui prolonge le pont. Les espagnols viennent remplir les terrasses des petits restaurants pas chers, dans une ambiance vivante et agréable.

Conseil Voyageur Attitude : Longez le fleuve (à vélo!) de l’autre coté de Triana. La piste est super agréable, avec de nombreux joggeurs en week-end, et vous aurez une superbe vue sur Triana. 

Metropol Parasol  (architecture sous champignons…)

Étonnant pour une ville réputée pour son conservatisme, Séville ose l’architecture expérimentale ! Située place de l’incarnation (Plaza de la encarnacion), dans le centre de Séville, cette gigantesque sculpture en bois (la plus grande du monde !) inaugurée en 2011 détonne et tranche véritablement avec les vieux bâtiments de la ville ! Certains adorent, d’autres détestent. Cette sculpture-architecture est cependant devenue l’un des symboles de Séville. Certains trouvent que cette oeuvre ressemble à des champignons…! J’hallucine ! En tout cas les jeunes sévillans se donnent rendez-vous le soir à Las Setas (les champignons).

Conseil Voyageur Attitude :balade seville il est possible de monter sur le toit de la sculpture et de parcourir une promenade de 250 mètres, avec un panorama sur la ville, à 28 mètres de hauteur. Une découverte très sympa ! (Entrée : 3€ avec une boisson).
Un musée présentant des vestiges archéologiques des époques romaine et musulmane se situe sous la structure. GratuitAvis aux amateurs… 

Le quartier Macarena

Autrefois malfamé, le quartier Macarena s’est transformé ces dernières années pour devenir un quartier attractif. Il abrite désormais de nombreux jeunes sévillans et assez peu de touristes, plus attirés par les hôtels autour de l’Alcazar. Pourtant le quartier de Macarena propose des petites rues sympas et des petits magasins locaux (fermés entre 13h et 17h… on est en Andalousie!).

Les arènes

Etant moi-même opposé aux corridas et aux spectacles sur la mort des animaux, je me suis évidemment refusé à visiter les arènes. Mais je vous en parle quand même par conscience blogessionnelle…
Vous trouverez les arènes de Séville, qui font partie des plus vieilles et des plus belles d’Espagne, sur l’inévitable Plaza de Toros (ou Plaza de Toros de la Real Maestranza de Caballería de Sevilla… mais Plaza de Toros, ca va aussi !). Voir uniquement l’extérieur des arènes vaut le détour.  Entrée : 7 € (gratuit le lundi de 15h à 19h).

Idée Voyageur Attitude : je connais une super guide à Séville. Isabel pourra vous orienter à Séville avec ses conseils avisés. Si une visite guidée vous intéresse, contactez moi (soit en commentaire en bas de l’article, soit en message via l’onglet « Contact »).

Et pourquoi pas une visite à vélo électrique (40€) ?! Découvrez cette excursion ici !

Plutôt bateau que vélo ? Alors, découvrez la croisière d’une heure à bateau électrique (15€) ! Et plein d’autres visites, spectacles et autres…

 

Où manger et prendre un verre à Séville ?

Au niveau gastronomie, Séville offre une bonne cuisine pour un budget très raisonnable. « Vamos à tapear ! » L’avantage est de pouvoir gouter plein de choses avec les tapas ! De différentes tailles et qualité, les tapas sont généralement entre 2€ et 3€ l’unité. On prend généralement 5 tapas pour deux personnes. Avec des Cruzcampo évidemment, la bière locale.

Je vous conseille les nombreux petits restos autour de la place Alameda, dans le quartier Macarena. Jamais déçu ! J’ai particulièrement apprécié le petit bar à tapas Avanti con la Guaracha. Tapas et vin de qualité ! Le restaurant Badulaque est bien pour le midi (enfin…le 15h, on est en Andalousie!).

Pour un budget un peu plus élevé, prenez le temps d’apprécier le slow food restaurant Contenedor : produits frais et de qualité, ambiance sympa (50, calle San Luis, quartier Macarena / réservation fortement conseillée).

Le quartier Santa Cruz propose des restaurants de qualité également, mais ici, la clientèle est essentiellement touristique et moins espagnole.

Pour boire un verre, la rue derrière la cathédrale est très agréable. De nombreux bars rivalisent à l’ombre des orangers. C’est super sympa ! Sauf que je ne conseille pas d’y manger ! Peu de quantité, assez cher, mauvais rapport qualité-prix… On sent que c’est une clientèle en one-shot. On n’y revient pas…

la alameda seville

Où sortir à Séville ? 

La place Alameda de Hercules, dans le quartier Macarena, est parfois décrite comme le lieu des jeunes bohèmes, des artistes fauchés et des gays noctambules. C’est surtout un bon endroit pour boire un verre, rencontrer du monde et découvrir des petits clubs alternatifs dans un joyeux brouhaha.

Renseignez-vous sur les événements du Centre d’Art Contemporain (Centro Andaluz de Arte Contemporaneo) ! Ce lieu très sympa organise de nombreux festivals tout au long de l’année (en journée ou en soirée). En été, de nombreux sévillans viennent passer un moment dans le grand parc aux orangers, abritant quelques œuvres contemporaines. Un lieu que j’ai adoré découvrir !

En fin de semaine, les plus jeunes se retrouvent également le soir à la structure en bois Metropol Parasol pour boire un verre dans la rue, bien au chaud…

Où loger à Séville ? 

La majorité des hôtels se concentrent autour de l’Alcazar et de la Cathédrale. Cela permet d’être à proximité des lieux culturels de la ville. Si vous n’avez qu’un ou deux jours à Séville et que vous souhaitez découvrir les sites touristiques majeurs, ce quartier sera l’idéal.

Mais pour plus d’authenticité, je vous conseille de loger dans le quartier de Macarena ! Vous serez situés entre les restaurants et la vie nocturne de la Place Alameda, les magasins et la vie locale du quartier, et avec le Metropol Parasol et Triana pas loin ! Et tout ça en payant moins cher…


DuSeville blog voyage 29 avril au 15 mai 2016
  –  CONCOURS

3 guides Séville à gagner !

  •  Cliquez sur le fameux « J’aime » de Facebook (à gauche de la page) sur cet article
  •  Partagez sur votre page facebook n’importe quel article du blog   (en profil public, pour que je puisse vérifier…)

Tirage au sort le 16 mai. Je contacterai les gagnants via leur facebook…

Bonne chance !

5 Comments »

  1. Lucie 18 février 2015 at 15 h 49 min - Reply

    Seville est une ville superbe, mais c’est vrai qu’il fait vite très très chaud, et il n’y a pas la mer. Donc je la préfère au début du printemps!

  2. Planete3w 26 février 2015 at 21 h 05 min - Reply

    Nous avons adoré Séville qui est vraiment une très belle ville. Nous logions dans le quartier Alfalfa qui est un quartier vivant avec de nombreux restaurants et bars à tapas bon marché. La Place d’Espagne est vraiment très belle avec ses bancs colorées et son bassin centrale. Les maisons en Andalousie sont réputées pour leur sublime patio. a Séville il faut notamment aller admirer ceux dans la Calle Guzmàn el Bueno près de la cathédrale.

  3. Swann 29 mars 2016 at 9 h 38 min - Reply

    Je suis allé à Séville en janvier, et j’en suis ressorti conquis !

    3 choses à voir principalement au niveau architectural :
    – la Cathédrale, la plus grande gothique d’Europe, impressionnante
    – l’Alcazar, palais d’inspiration Arabo-Andalouse incontournable
    – et enfin la Place d’Espagne, d’une beauté à couper le souffle

    Hormis ça, une ville très agréable, où toute la famille, les vieux comme les enfants sont dehors en terrasse à 23h dans une ambiance chaleureuse. Vraiment une manière de vivre très différente et plus détendue qu’en France.

    La vie n’est pas chère, le climat en hiver est agréable, je recommande fortement !

  4. Suzy 13 mai 2016 at 16 h 18 min - Reply

    Je n’ai pas encore eu la chance de visiter Séville mais le blog donne envie d’y aller.
    A prévoir dans les prochaines escapades

  5. emily 7 octobre 2016 at 12 h 59 min - Reply

    Magnifique Seville, pleins de choses à voir, découvrir mais ausis profiter du charme andalou. Pour tous vos prochains voyages je vous recommande d’aller faire un tour sur https://www.genteel-home.com/ si vous souhaitez trouver un super logement pour des prix abordables!

Leave A Response »