Malaisie : itinéraire de voyage

Lenaic 28 août 2017 0

La Malaisie m’attire, incontestablement. Après la révélation lors de mon voyage aux Philippines, la Malaisie semble être un autre pays assez peu touristique avec des paysages à couper le souffle, alliés à une population accueillante. Alors, pour mon projet de voyage en Malaisie, j’ai prévu un itinéraire de 3 semaines.
Si c’est aussi votre cas, voici le projet !

Kuala Lumpur, à l’instar des mégalopoles asiatiques (avec quelques exceptions comme Bangkok ou Tokyo!), ne m’attire pas. Ce n’est pas vraiment ce que je recherche en allant à l’autre bout du monde… Ca sera donc un court arrêt, à peine le temps de découvrir les fameuses tours Petronas.

Départ immédiat pour les Batu Caves, à une quinzaine de kilomètres seulement de Kuala Lumpur (KL pour les intimes). On y découvre un ensemble de grottes, dont certaines aménagées en temples hindous. Les statues sont énormes, fréquentant les nombreux singes et vendeurs ambulants.

Direction l’île de Pangkor, sur la cote ouest (à 3h de route de KL, ou 4h à 5h en train). Pangkor est principalement fréquentée par des malaisiens, et les plages sont assez tranquilles. Entourées d’une jungle épaisse, certaines ont conservé leur caractère sauvage. Le sable est blanc, la mer azur.

Cameron Highlands permet de se ressourcer, avec un climat plus frais, et des paysages plus vallonnées. A 1400 mètres d’altitude et avec une température constante autour de 18°C, la végétation a de quoi pousser généreusement sur les montagnes, et les magnifiques plantations de thé peuvent verdir sereinement. Un lieu idéal pour faire une randonnée nature et se ressourcer !

Georgetown, principale ville de l’île de Penang, est incontournable. Véritable concentré d’Asie du sud-est, Georgetown allie les temples hindous, les monuments musulmans et les édifices bouddhistes. Georgetown est aussi réputé pour son street-art et ses curiosités culinaires ! Les murs de la ville sont magnifiquement ornés de graffitis en tout genre. Vous y trouverez aussi des rues dédiées à la nourriture, avec de petites échoppes populaires, variées et très peu chères. Temples, street-art et gastronomie… il faut donc prévoir un peu de temps à Georgetown !

Et Langkawi ? Située à l’extreme nord, proche des îles thailandaises, Langkawi subi les ravages du tourisme de masse. Les plages sont surpeuplées, les jet-skis et embarcations à moteur pululent dans la mer, et l’ambiance électrique ressemblent aux stations balnéaires prisées de Thaïlande. Très peu pour moi… Il existe tout de même quelques belles plages, mais les prix pratiqués à Langkawi finissent par me convaincre d’éviter cette étape.

Direction la cote est, avec les îles Perhentian. Il y a deux îles : Pulau Kecil (Petite Île), moins chère et plus orientée « backpackers », et Pulau Besar (Grande Île), avec de beaux lodges et une ambiance plus calme et familiale. Le programme ? Plongée, plage, randonnée ! On trouve une grande variété de poissons multicolores en mer, et même proche de la plage avec masque et tuba !

On continue ce beau programme sur l’île de Tioman. Ses charmes à la polynésienne lui ont valu d’être élue plus belle île du monde selon Times Magazine dans les années 1970. Toujours assez peu développée, Tioman est une île volcanique qui a su préserver son charme sauvage. Ici encore, la baignade est superbe, le snorkelling et la plongée sont très appréciés. Et puis, on pourra faire une randonnée dans la jungle, agrémentée de belles cascades et de spots d’escalade !

Enfin, retour à Kuala Lumpur. Quoique, si on pousse un peu plus loin, pourquoi ne pas découvrir Malacca ?
Et puis, avec encore un peu de route, il y a Singapour !

 

Cet itinéraire de voyage en Malaisie, prévu avec Terre Voyages, un créateur de voyage sur mesure, permet de découvrir les sites phares. D’autres sites peuvent s’y ajouter (je pense à un trek dans la jungle à Taman Negara). Mais avec ca, on peut déjà s’éclater pendant pas mal de temps !

Leave A Response »