Que faire à Gand ?

Lenaic 2021-10-20 0

Gand bien vous en fasse ! Je vous propose de découvrir une ville typiquement flamande, assez peu touristique, et facile d’accès. A 1h de Lille et de Bruxelles, et 3h de Paris, Gand est la meilleure alternative belge pour remplacer les inévitables escapades à Bruxelles et Bruges.

A la fin des années 80 et début 90, Gand avait plutôt mauvaise réputation. A cette époque, la Belgique connut un moment de gloire phénoménal en faisant naître la New Beat via ses discothèques réputées pour passer de la musique non conventionnelle. Bref, on allait en boite à Gand (ou ailleurs, mais le jeu de mot ne fonctionne qu’avec Gand !), sans être attiré par une visite touristique de la ville. La donne a bien changé.

Gand est désormais une ville idéale pour flâner, prendre le temps de se balader à travers ses rues pavées, admirer les nombreuses églises et cathédrales, et faire une balade en barque sur les canaux. Mais à part ça, que faire à Gand ?

.

Le centre-ville de Gand

L’architecture flamande du centre-ville vous plonge au Moyen-Age ! Les rues pavées, les églises et les maisons anciennes transportent le visiteur dans une atmosphère médiévale au charme poétique. Gand ayant été l’une des grandes cités flamandes au Moyen Âge et à la Renaissance, son patrimoine architectural est considérable. Rivalisant avec Bruges, plus paisible, Gand n’a jamais cessé d’être une ville dynamique au cours de son histoire et elle a ainsi été régulièrement remaniée au fil des siècles. Composé de grands édifices du Moyen Âge démontrant la richesse commerciale qu’a connu Gand, son patrimoine est composé d’églises baroques, de vastes demeures de style renaissance et baroques à pignons flamands, ou encore d’hôtels de style rococo.

On s’étonne notamment du nombre d’églises disséminées dans la ville, parfois très proches les unes des autres. Les canaux de la Lys qui serpentent dans la vieille ville ajoutent du charme à cette cité hors du commun. Bref, Gand est une ville ou il fait bon flâner entre ses rues et ses ponts en admirant la majesté des bâtiments.

👉 Balade à refaire la nuit. Les éclairages mettent en valeur les édifices de la ville de manière féérique.  Il n’y a aucun sentiment d’insécurité, ce qui rend la balade particulièrement agréable.

.

Une balade dans les canaux

Il est aussi possible de visiter la ville au fil de l’eau. Plusieurs compagnies proposent des balades en bateau (généralement une douzaine de personnes par bateau maxi), qui permettent de découvrir Gand d’un point de vue différent. A bord d’un bateau zéro émission plutôt silencieux, le guide apporte des explications (en français, anglais et flamand) sur la ville et son patrimoine architectural.
Plusieurs compagnies de bateaux sont situées près du pont de Grasbourg notamment. 

Mais il est aussi possible de faire la découverte en canoë ou en kayak ! Seuls sur l’eau, on explore à son rythme les entrailles des rues de Gand. J’adore !

Location de kayak pour 3h. Départ à 10h, 13h, 16h, 19h.
Tarif : 36€ pour le kayak double
Kayak monoplace ou biplace
Nom : Kajaks Korenlei
Adresse : Sint-Michielsplein 21

.

Le château des Comtes

Au détour d’une place, on remarque l’énorme château fort qui trône au cœur de la ville. C’est stupéfiant de trouver un véritable château fort médiéval au centre d’une ville ! Bien conservé, il comporte encore le donjon, les remparts, le chemin de rondes, et de belles vues sur la ville de Gand. Le château des Comtes ne renferme ni meubles ni tapisserie d’époque, mais présente un véritable système de défense et une salle avec quelques instruments de torture. Les commentaires teintés d’humour de l’audioguide pourront aussi vous aider à plonger dans l’atmosphère du XIIème siècle et découvrir la vie de château.

Réservation obligatoire  (du moins en période de Covid)
Tarif : 12€  / étudiants : 7€  / 13-17 ans : 2€  /  -12 ans : gratuit

.

La cathédrale Saint Bavon

A quelques dizaines de mètres du beffroi se trouve la cathédrale Saint Bavon et son style gothique. L’édifice religieux le plus connu de Gand accueille le célèbre tableau « L’Adoration de l’agneau Mystique » du peintre flamand Jan Van Eyck et son frère. Ce retable remarquable est l’une des plus grandes fiertés de la ville. Désormais, la visite de la cathédrale et de ses chefs d’œuvre est proposée en réalité augmentée ! Avec des lunettes ou une tablette, vous plongez dans l’univers de ces œuvres, avec des explications en 9 langues possibles. L’histoire rocambolesque de ce tableau (évoquée notamment dans le film Monuments Men), l’explication de l’œuvre et de ses personnages, sont importants pour mieux apprécier la peinture des frères Van Eyck.

Tour de 40 min ou 60 min.
Réservation obligatoire (du moins en période de Covid)
Tarif : 16 €  /  12€ pour les -12 ans

.

Le street-art

La ville de Gand est particulièrement portée sur le street-art, et principalement les graffitis (petite parenthèse pour différencier les graffitis, qui sont des œuvres soignées avec un dessin ou de la calligraphie, et les tags, qui sont des signatures rapides et souvent illégales). A Gand, les graffitis sont omniprésents. L’office de tourisme met même à disposition une carte avec un grand nombre de graff à découvrir (Street art map Sorry, not sorry). Etant très nombreux et étendus dans toute la ville, nous avons loué des vélos pour faire notre graffiti tour de Gand. Voici quelques endroits à retenir :

La rue dédiée au street art: Werregarenstraat

Même pour les voyageurs n’étant pas particulièrement intéressés par le street-art, je vous conseille très vivement de passer par cette ruelle. Proche du centre, cette petite rue étroite est dédiée aux graffitis. Colorée et vivante, vous pourrez contempler des fresques colorées sur tous les murs, et peut-être même quelques graffeurs en action. Une règle : « on ne recouvre l’œuvre d’un artiste qui si on est meilleur que lui ! » Ca pousse vers le haut !

.

Les graff sur le thème du vélo : Tweebruggenstraat

Une autre rue se distingue des autres car elle comporte plusieurs graff accolés : Tweebruggenstraat. Tout au long de cette rue, on trouve des fresques murales soignées sur le thème du vélo. Ici, on est loin des tags sauvages ; ce sont vraiment des fresques respectées et respectables.

.

Le port et les docks

Au nord de Gand, vous pourrez accéder au port et aux docks, jusqu’au quartier des bateliers. C’est un espace en pleine reconstruction, avec les nouveaux et les anciens docks. actuellement aménagés pour réaliser un grand parc et moderniser le quartier. Plusieurs éléments du port, inutilisés depuis 1999, étaient le terrain de jeu des graffeurs mais ont été rasés en novembre 2020. Dans tout le quartier, on y découvre encore des graff très réussis, notamment sur certains grands bâtiments non utilisés.

Vous trouverez donc des graffitis un peu partout dans la ville. Juste ouvrir les yeux, se perdre, chercher. Il y a même des graff de Roa, un artiste belge mondialement connu pour ses fresques animalières géantes en noir et blanc. Vous verrez l’une de ses créations dans la rue Tempelhof.

.

Location de vélos

Pour faire un graffiti tour à Gand, il me semble presque indispensable de louer des vélos. Vous trouverez un loueur de vélo au centre-ville, entre le beffroi et l’église Saint-Nicolas (il est situé sous une butte…pas très visible). Vous pouvez aussi louer un tandem ou un charriot-poussette pour vélo, en prévenant au moins la veille. (C’est le seul loueur de vélo du centre de Gand, mais il y a aussi un loueur derrière la gare Gent-Sint-Pieters, pour ceux qui arrivent en train)

Adresse : Emile Braunplein, Gand
Contact : info.defietsambassade@stad.gent   /   +32 9 266 77 00
Tarif : 9€ pour 4h  ;  12€ la journée
.

Visite guidée thématique

Charlie Tours organise des visites guidées pour offrir une expérience unique à Gand. Les visites thématiques vous plongent dans l’univers de la bière, du chocolat ou dans l’histoire vraie (ou pas) de la ville.
Je n’ai pas testé ces visites guidées personnellement, mais je trouve qu’un guide apporte toujours beaucoup dans la compréhension d’une ville ou la découverte d’un thème précis. (N’hésitez pas à mettre un commentaire sous cet article si vous en avez fait l’expérience !)

Site : charlietours.be
Mail : nick@charlietours.be
.

Visite d’une brasserie

Il est possible de visiter la seule brasserie de la ville, à travers une visite guidée puis… la dégustation bien sûr ! Pour les amateurs de bière et les autres, c’est intéressant de découvrir le processus de fabrication de la bière. La brasserie Gruut de Gand est unique et originale dans le fait qu’elle utilise des herbes à la place du houblon, comme la majorité des bières du moyen-âge. (En plus, cela limite le risque de gueule de bois, car c’est le houblon qui cause des maux de tête après une soirée trop arrosée…)

Je n’ai ni visité la brasserie Gruut, ni gouter leur bière. J’en parle uniquement car cela peut intéresser certains voyageurs. Donc n’hésitez pas à indiquer vos ressentis en commentaire sous l’article.

Sur réservation (et minimum 2 personnes)
Tarif : 11 € /pers
Horaires : TLJ de 14h à 1h

.

Les musées de Gand 

S.M.A.K. : le musée d’art contemporain

L’art contemporain… je dirais plutôt l’art qu’on comprend rien ! Parce que sincèrement on s’interroge devant le sens de certaines œuvres (et c’est même parfois énervant !). Le musée se définit comme « un laboratoire artistique, un lieu pour l’expérience et le renouveau ». Bref, c’est un musée atypique et moderne qui invite à s’étonner, rire, imaginer.
En famille ? Il y a un livret destiné aux 6-12 ans pour parcourir l’exposition de manière ludique

Tarif : 12 €  /  19-25 ans : 2€    / -19 ans : gratuit
Horaires : mardi au vendredi : 9h30 – 17h30   /   week-end : 10h – 18h

.

Le musée des Beaux-Arts

On est ici dans un musée plus classique, présentant plus de 600 tableaux et sculptures, datant du Moyen-Age au début du XXème siècle.

Tarif : 12 €  /  19-25 ans : 2€    / -19 ans : gratuit
Billet combiné S.M.A.K et Musée Beaux-Arts : 20 €
Horaires : mardi au vendredi : 9h30 – 17h30   /   week-end : 10h – 18h

.

STAM : le musée de la ville de Gand

Le STAM conte l’histoire de Gand, du Moyen Âge à nos jours. Ce musée propose de voyager à travers les époques et l’histoire de la ville. L’attraction principale est une photo géante de la ville sur laquelle on peut marcher. Une photo de 300 m², c’est inédit non ?!

Tarif : 8 €  /  19-25 ans : 2€    / -19 ans : gratuit
Horaires : TLJ de 10h à 18h, fermé le mercredi

.

En raison du Covid, il faut réserver un créneau de visite pour les musées.

Pour être complet (ou presque), notez qu’il existe une carte offrant l’accès à l’ensemble des musées de Gand ainsi que les sites touristiques et monuments : la Citycard Gent. Elle comprend aussi les trajets en tram et bus au centre-ville ainsi que la location d’un vélo pour une journée, et même une visite guidée en bateau. Valable soit 48h (38 €), soit 72h (44 €). A vous de voir si ca peut être intéressant pour votre séjour…

.

Où manger à Gand ? 

Gand est profondément végé ! La ville compte proportionnellement plus de restaurants végétariens que Paris ou Londres. Gand s’est donc décrétée « capitale végétarienne européenne ». C’est donc l’occasion de découvrir toutes les facettes et les excellents plats végé.
Une rue nous a marqué pour sa quantité de restaurants, végé ou non : Paters Hol. Cette rue très sympa enchaine les restaurants pour tous les gouts.
Pour boire un verre en soirée, le rendez-vous sera sur la place Vrijdag Markt. Pas mal de bars s’accolent dans une ambiance joyeuse et vivante, même sous la pluie !
.

Se garer à Gand

Attention !
Gand a eu la bonne idée de créer un centre quasi piéton ! C’est bien pour se promener, mais moins pour se garer.
Il est quand même possible de se garer au centre, mais ca peut couter cher ! Pour entrer en voiture dans le centre de Gand, il faut faire une demande préalable, gratuite, sur le site de la ville de Gand. En fonction du critère pollution de votre voiture, cela sera accepté ou refusé.

La meilleure option pour se rendre à Gand en voiture, c’est d’utiliser les parkings Park+Ride situés juste à l’extérieur de la ville. Ces parkings permettent de se garer gratuitement puis d’accéder au centre-ville en tram ou en bus.

(En venant de Lille, je vous conseille le parking P+R Arsenaal Gentbrugge, situé juste à la sortie de l’autoroute E17 (sortie Gentbrugge). La parking compte 200 places, et le tram passe à 100 mètres).  

.

.

Photos de couv, de Gand de nuit et Tweebruggenstraat @Laurie Fontaine

.

Leave A Response »