Allumez votre téléphone dans l’avion !

Lenaic 24 septembre 2014 1

Il existe deux Please_Turn_Off_Electronic_Devicescatégories de passagers : celui qui laisse discrètement allumé son téléphone portable (mais comment vivre sans téléphone pendant plusieurs heures… c’est horriiiible !!) ; et puis il y a son voisin, qui a peur qu’un idiot fasse écraser l’avion en n’appliquant pas les règles de sécurité.

Le débat sur l’utilisation des téléphones portables revient sur le devant de la scène (… enfin, de l’avion!). Aux Etats-Unis, les compagnies aériennes ont l’autorisation d’installer des iPad dans les cockpits pour remplacer les manuels des pilotes. A l’opposé, l’acteur Alec Baldwin s’est récemment fait débarquer d’un vol car il refusait d’éteindre son smartphone.

 

Alors, risque t-on vraiment de voir les avions tomber comme des mouches en autorisant les téléphones ?!

Avec 100 000 vols par jour dans le monde, ça m’étonnerait qu’il n’y ait jamais eu de téléphone allumé en avion..! D’ailleurs, officiellement, il n’y a jamais eu de crash dû à l’interférence de gadget électronique. Cela dit, un téléphone ou un gadget électronique émet un champ électromagnétique, qui peut perturber les outils des pilotes. De plus, on insiste sur les phases de décollage et d’atterrissage car ce sont des phases où la précision doit être parfaite.

avions ecrases

 

Pourquoi sera t-il bientôt possible d’utiliser les appareils électroniques ?

L’Agence européenne de sécurité aérienne a donné son accord pour l’utilisation d’appareils électroniques dans les avions de ligne durant toutes les phases du vol, y compris le décollage et l’atterrissage. L’agence américaine a validé l’utilisation de tablettes et de consoles de jeux vidéos, et pourrait étendre son accord à l’utilisation des réseaux 3G et 4G (hors décollage et atterrissage).

En fait les avions de dernière génération ont des câbles gainés et sont beaucoup plus résistants aux ondes électromagnétiques. Le risque d’interférence a donc disparu. 

telephoner-en-avion

 

Les textos et les mails pourront être envoyés, mais pour les appels, c’est plus compliqué ! Pourquoi ?  (oui, je fais les questions et les réponses sur cet article..!)

– Premièrement, un avion est une cage métallique et fait bouclier contre les champs électromagnétiques. Les appels sont donc de très mauvaises qualité. 

– Les compagnies aériennes doivent donc mettre en place une technologie de communication par satellite qui coûte très, très cher. Et donc les coûts de communication pour les passagers sera très élevé.

– Enfin, beaucoup d’acteurs du monde du voyage sont réticents à la possibilité d’appels en avion, pour une question de nuisance sonore pour les autres passagers. Les communications téléphoniques dérangent les passagers.

 

Et vous, pour ou contre la possibilité de passer des appels en avion ?

 

telephone-en-avion

One Comment »

  1. Math 28 octobre 2014 at 9 h 38 min - Reply

    J’ai récemment pris l’avion et j’ai été très surpris des consignes ne disant plus d’éteindre son téléphone ou ses appareils mais juste de les mettre en mode « avion » et ce même au décollage. Le téléphone ou la tablette restent pratique en avion, non pas pour appeler bien sûre, mais pour écouter de la musique ou se distraire pendant des voyages qui sont parfois très long.

Leave A Response »