Burano, l’île des couleurs

Lenaic 29 novembre 2017 1

Ça, c’est tout ce que j’aime ! Quand l’architecture n’a pas de quoi faire rêver, les couleurs peuvent changer une maison… une rue… une île même ! Lîle de Burano, c’est un cocktail de couleurs vives et pastels, un enchaînement de coloris enjambant les canaux, c’est à la fois Van Gogh et Miro. Burano n’offre aucun répit pour les yeux ! On les garde bien écarquillés, comme pour bien saisir cette poésie colorée et inattendue.
Mettez vos lunettes de soleil, et appréciez :

 

 

 

 

 

Bonus !  (Parcequ’en général, quand on va découvrir Burano, on visite aussi Murano)

Murano, l’île du verre

Plus proche de Venise, l’île de Murano est centrée sur les verreries. Pour éviter que Venise soit exposée au risque d’incendie, les souffleurs de verre, qui utilisent le feu, ont été déplacé sur l’île de Murano il y a quelques siècles. C’est désormais une halte classique pour apprécier les souffleurs de verre et leur travail artisanal remarquable.

 

 

One Comment »

  1. Aurore 30 novembre 2017 at 13 h 51 min - Reply

    Un jour j’irai à Venise, et je ferai un tour à Murano et Burano. C’est bien à voir une fois dans sa vie tout ça 🙂

Leave A Response »