Un nouveau voyage : le Nouveau-Brunswick

Lenaic 24 janvier 2013 5

     Quand on parle du Canada, on pense aux grands espaces, aux forêts changeant de couleurs selon la saison, aux activités de neige, et à nos cousins du Québec…

Cependant, il existe une autre région, méconnue, qui vaut le détour : le Nouveau-Brunswick. Cette province, située à l’est du Canada, est idéale pour découvrir une nouvelle facette de ce pays, à la croisée entre de beaux paysages, une population particulièrement accueillante, et une redécouverte des anciennes traditions.

voyageur-attitude Fundy

 

La région de l’Acadie, avec son village historique acadien, permet de faire un saut dans le temps, de 1770 à 1949. Chaque maison retrace une époque ou un métier. Chaque interprète est passionnant et passionné! C’est un véritable musée vivant, où l’on déguste le pain fraîchement sorti du feu, on rigole avec Mr Martin qui fabrique des balais, après une arrivée en voiture à traction pour passer une nuit dans un hôtel authentique, avec un mobilier d’époque. Si on arrive à éteindre son téléphone portable, le saut dans le temps est inévitable !

 

voyageur-attitude caraquet

 

Mais il faudra tout de même gérer son temps, car il faudra bien se rendre à Caraquet pour le 15 aout. Depuis ses modestes débuts en 1963, les festivaliers convergent vers Caraquet pour célébrer l’héritage et la vitalité de la culture acadienne. Port de pêche et cœur du monde acadien au Nouveau-Brunswick, Caraquet accueille le festival acadien qui témoigne de la vitalité de la culture acadienne. Bals, fêtes populaires et groupes folkloriques animent les rues de la ville.

Le 15 août a lieu le « Tintamarre », un défilé traditionnel, où l’on doit faire le plus de bruit possible à 17h55 (heure symbolique pour se remémorer du Grand Dérangement de 1755). Le tout dans une excellente ambiance, avec 3 ou 4 policiers tout au plus..!

tintamarre

 

Puis rendez-vous est donné dans le parc national de Fundy, pour apprécier les immanquables rochers Hopewell Rocks. Les plus hautes marées du monde sont à découvrir à marée haute et à marée basse pour vraiment apprécier la hauteur et l’étendue des marées. Les paysages y sont alors totalement modifiés. Le matin, la marée basse permet une balade « au fond de la mer » , et le soir sortie en kayak a faire absolument.

voyageur-attitude Hopewell Rocks

 

Ca manque d’animaux ?  Voyons… on peut aller rencontrer les phoques dans le parc de Kouchibouguac, aller observer l’ours noir grâce à un homme passionné par ces (ses?) bêtes, s’extasier devant les majestueuses baleines de la baie de Fundy, et même découvrir le homard bleu !

A Shediac, la capitale mondiale du homard, on peut découvrir l’étonnant homard bleu… Et bien sûr, le homard là-bas se mange à toutes les sauces  (au Mc Do, c’est le Mc Homard !!).

voyageur-attitude homard bleu

 

        Un voyage au Nouveau-Brunswick… il fallait y penser, mais on revient changé. Le peuple est accueillant, touchant, attachant. Les paysages sont d’une grande variété entre péninsules, dunes, forêts, marais et marées… La faune est au rendez-vous comme on en rêve au Canada, et il est même très agréable de s’y baigner en juillet/aout…

Un voyage au Nouveau-Brunswick… il fallait y penser.  Et c’est pour ca que je suis là !

 

voyageur-attitude carte NB

 

 

 

 

5 Comments »

  1. Albéric de la Bastide 26 janvier 2013 at 19 h 44 min - Reply

    Ne pensez-vous pas que le NB serait plutôt au Sud Est du Canada?

  2. admin 27 janvier 2013 at 12 h 00 min - Reply

    C’est surtout à l’est ! Mais ce n’est pas faux, c’est peut-etre plus au sud qu’au nord.
    Merci.

  3. John Estano DeRoche 10 avril 2013 at 15 h 08 min - Reply

    Il faut regarder où se trouve la population canadienne — presque entièrement dans le sud du pays. De ce point de vue, la province de N-B est tout à fait à l’est (où se trouve aussi ma province de Nouvelle-Écosse).

Leave A Response »