Japon : entre modernité et tradition

Lenaic 11 septembre 2013 2

La capacité du Japon à absorber les cultures asiatiques et à les mélanger plus tard avec les cultures occidentales est unique en son genre. Ici plus qu’ailleurs se côtoient modernité et tradition. Laissez-vous entraîner dans le monde futuriste de Tokyo, et retrouvez calme et sérénité dans un monastère ou au pied du Mont Fuji.

Au Japon, le passé et l’avenir se rencontrent.

Premièrement, découvrez les expériences incontournables pour un voyage au Japon : dormir en ryokan, manger dans un izakaya, se détendre dans un onsen et se déplacer en shinkansen.

 

Les ryokan : auberge typique du Japon souvent constituée de japon culturematériaux typiques : bois, bambou, cloisons de papier, portes coulissantes. D’autres utilisent des matériaux plus modernes tout en gardant l’esthétisme japonais. Les chambres sont de grandes pièces munies de cloisons coulissantes (les shoji) et d’une table basse au milieu de la pièce. Le sol est généralement recouvert de tatamis constitués de paille de riz. On y dort sur de confortables futons. Une vraie plongée dans la zénitude japonaise.

 

Les izakayas : véritable institution au Japon, on y commande des rations de plats chauds ou froids que l’on se partage entre amis dans une ambiance décontractée. La carte, plus ou moins élaborée, va de quelques plats familiaux à une carte presque gastronomique. A la manière des cafés en France ou des pubs en Angleterre, les japonais s’y rendent aussi pour y boire un verre dans une atmosphère conviviale.

 

Les onsen : sources thermales naturelles chauffées par les volcans. Un lieu idéal pour prendre un bain atypique d’où l’on ressort serein et régénéré.

 

Le Shinkansen : système de train à grande vitesse en service au Japon.shinkansen japon

Avec l’arrivée du TGV français, son principal concurrent, sa vitesse fut progressivement augmentée pour dépasser aujourd’hui 300 km/h, grâce à une technologie ultra-moderne. Mais la grande particularité du Shinkansen est sa fréquence. A la vitesse du TGV, il allie les horaires du RER ! Plus de 230 liaisons entre Tokyo et Osaka, déplaçant ainsi 300.000 personnes tous les jours.

L’avenir du Shinkansen est toujours devant lui. Les premiers essais du train à lévitation magnétique laisse entrevoir des trajets à 500 km/h d’ici quelques années. Le futur s’invente au Japon !

 

 

Tokyo

Très dynamique et ultramoderne avec ses gratte-ciels et ses établissements de luxe, Tokyo cache aussi des trésors, avec par exemple le fameux temple Senso-ji (ou Asakusa Kannon), le plus important lieu de culte bouddhique du Japon. Mais je ne vais pas vous conter ici les sites à visiter au Japon. Je veux juste vous plonger dans l’atmosphère japonaise, si particulière, si intéressante.

 

japonaise mangaOù se retrouve t-on dans un embouteillage de piétons ?

Où croise t-on des filles habillées en manga ?

Où la nourriture des fast-food est-elle aussi bonne et seine qu’un vrai restaurant ?

                       Tokyo offre tout ça !

 

 

Kyoto

Il ne faut surtout pas manquer un passage à Kyoto, centre culturel du Japon et ancienne capitale du pays. Admirez l’inévitable temple d’or et voir ses reflets dans les eaux du lac qui l’entoure, mais aussi de nombreux temples, comme le Palais Impérial ou le Sanjusangen-do. Si vous décidez de séjourner au Japon, assistez également aux nombreux festivals et fêtes qui sont organisés tout au long de l’année.

 

Les geishas

Kyoto est aussi la ville idéale pour découvrir Geisha Kyotole monde des geishas (aussi appelées geiko). Précision : les geishas ne sont pas des prostituées, mais plutôt des hôtesses ou des dames de compagnie raffinées, dédiant leurs vies à la pratique d’excellence des arts traditionnels japonais. Le travail principal des geishas est de participer aux banquets, nommés zashiki. Les geishas ont pour rôle de divertir leurs clients. Selon le client et les circonstances, ça peut être en dansant et en jouant des airs traditionnels, ou simplement en discutant et en jouant à divers jeux de société.

 

De Kyoto à Osaka

Admirer le cône parfait du mont Fuji est inévitable. Si la majorité des touristes se contentent de le contempler, sachez qu’il est possible d’y faire une ascension. Depuis Kyoto, vous pouvez faire une excursion à Nara. Vous y serez accueilli par le regard fidèle des nombreux cerfs, avant d’accéder au Kofukuji, la plus haute pagode de 5 étages du pays. Facilement accessible de Kyoto, Arashiyama se situe au bord des montagnes, à l’ouest de Kyoto, et est très prisés des visiteurs japonais, mais reste peu connue des autres touristes. On y trouve trois temples bouddhiques, mais c’est aussi un lieu idéal pour admirer les cerisiers en fleurs au printemps.Les quelques temples du Mont Koya sont également intéressants, mais c’est surtout en passant une nuit au monastère que vous vous plongerez dans un autre univers ! Et après la prière matinale des bonzes, vous pourrez rejoindre Osaka, où les écrans et les néons scintillants remplacent les toges oranges des bonzes ayant choisi le passé plutôt que l’avenir…

paysage japon

 

 

 

Le Japon : zen et avant-gardiste

On peut penser Tokyo comme une ville oppressante, avec japonaisetout ce monde et ses énormes enseignes lumineuses. Au contraire, on ressent une atmosphère ultra sereine au Japon, mis à part dans les centres commerciaux où ça piaille de partout… Les japonais sont tellement zen, discutent et prennent leur temps, que ça peut en devenir énervant à la caisse tant ils prennent du temps à discuter avec chaque client.

Ma copine est chef de produit dans la mode. Pour de nombreuses marques, les chefs de produit mode se rendent à Tokyo pour découvrir ce qui sera tendance en Europe l’année suivante. Dans la mode, si les Etats-Unis ont un semestre d’avance, le Japon a une saison d’avance sur l’Europe !

Parmi les pays occidentaux, le Japon est selon moi la destination qui déconcerte le plus. On est plongé dans une culture pleine de finesse, parfois déconcertante, souvent avant-gardiste.

 

 

 Quand partir au Japon ? 

saison japon

 

Mars, avril et mai sont les meilleurs mois. C’est le printemps, avec un climat doux qui remplace le froid et la neige. La nature reverdit et les cerisiers commencent à faire apparaître leurs fleurs pour offrir un superbe spectacle naturel.

Juin, juillet, août offre un été particulièrement humide où la température est très élevée. C’est aussi la saison des pluies, même si la chaleur et le soleil sont présents une partie de la journée.

Septembre, octobre et novembre annonce un automne où la nature prend de magnifiques couleurs jaunes et rouges. L’inconvénient est la possibilité de typhons parfois violents, au début de l’automne.

Décembre, janvier, février sont généralement froids ; l’hiver est rigoureux excepté dans les îles du sud de l’archipel. La neige est présente sur la plupart des régions et un vent glacé souffle venant de la mer du japon…

 

Saisons japon

 

 

 

2 Comments »

  1. EnvieVoyages 16 septembre 2013 at 11 h 05 min - Reply

    Le Japon m’attire énormément! Je suis très intriguée par leur mélange de tradition et de modernité… J’ai envie de découvrir cette mixité temporelle. Plonger dans un onsen, emprunter un Shinkansen, rencontrer un Geisha au détour d’une rue, méditer dans un temple bouddhiste, faire du shopping à Tokyo…
    Le printemps et l’hiver m’attire pour leurs différents décors… Merci pour ce billet!

  2. Tiphanya 16 septembre 2013 at 13 h 52 min - Reply

    J’adore les izakayas, on y mange tellement bien ! Par contre le ryokans sont vraiment trop chers.

Leave A Response »