Réflexion sur le tourisme sexuel

Lenaic 11 août 2013 1

De nombreux pays ont toutes les mauvaises cartes pour faire partie des destinations de tourisme sexuel : une population jeune, des difficultés économiques, une forte différence de pouvoir d’achat entre la population locale et les visiteurs étrangers.

 

A Cuba, en Thaïlande ou à Madagascar, on rencontre des couples assez atypiques. Un vieux monsieur blanc est parfois étonnamment accompagné d’une jeune et jolie demoiselle locale. Lors de ma première rencontre avec un tel couple, dans un restaurant à Cuba, un sentiment de dégoût m’a d’abord envahi. Je considérais cela comme du tourisme sexuel sans complexe.

vieil homme et jeune femme

 

En fait, il ne s’agit pas vraiment de tourisme sexuel, mais d’un tourisme que j’appellerais « d’accompagnement ».

Pourquoi un homme âgé et seul ne pourrait-il pas voyager accompagné d’une jolie femme ? Est-il condamné à être seul lors de ces voyages ?

Et cette jeune femme qui découvre de beaux hôtels dont elle n’aurait jamais accès, qui déguste de nouvelles saveurs dans des restaurants qu’elle ignorait, et qui côtoie une autre culture par l’intermédiaire de cet homme… Pourquoi devrait-elle s’interdire tout cela ?

Les deux parties se découvrent, échangent, se côtoient. Les deux parties sont gagnantes.

 

Oui, oui… il y a une relation marchande !

Même dans le cas où l’homme ne paye pas directement la femme, il la domine par son argent, en l’invitant dans de beaux hôtels et restaurants. Cela peut donc un peu fausser la relation. Mais je conçois tout à fait ce type d’échange si la relation est assez longue. Si le couple voyage ensemble pendant 1 mois, cela n’a rien à voir avec une relation d’un soir.

 

Evidemment, j’espère ne jamais me retrouver dans cette situation ! Mais je peux comprendre ce type de relation. Imaginez-vous veuf/veuve à 50 ans par exemple ; êtes-vous certain de ne jamais envisager cette alternative ?

 

Avant de me faire incendier, je tiens à préciser que je ne cautionne aucunement le tourisme sexuel, où il s’agit là d’une consommation de jeunes filles uniquement dans un but sexuel. J’ai évidemment horreur de ce genre de pratique que je condamne. 

 

dsk

Les images ne sont que des illustrations et n’ont (probablement) pas de rapport direct avec le sujet traité.      😉

Allez-y, faites moi part de vos remarques…   Ne m’épargnez pas !

One Comment »

    Leave A Response »