Mendicité : faut-il donner ou pas ?

Lenaic 27 août 2013 10

Je reviens de Madagascar. L’Afrique choque. Même après la découverte des bidonvilles de Bolivie, 3 mois de périple dans plusieurs pays africains et un long séjour en Inde… l’Afrique choque. Et l’on se demande, inévitablement, comment agir sur place face à tant de misère.

 

Comment agir face à la mendicité ?mendiant inde

Les enfants réclament des bonbons, des stylos ou du savon. Les adultes veulent de l’argent, votre tee-shirt… ou juste qu’on leur donne quelque chose. En fait, ils sont habitués à recevoir ce genre de produits de la part des touristes. A défaut d’argent, les voyageurs pensent aider en donnant des biens de consommation courante. Et c’est ce je fais également.

Mais, aide-t-on vraiment la population locale en les incitant à demander aux touristes, et à recevoir sans contrepartie ?

J’y ai beaucoup réfléchi lors de mon séjour à Madagascar, et j’en ai discuté avec plusieurs français résidant sur l’Ile Rouge. Donner a des effets pervers. Il ne faut pas habituer les locaux à recevoir gratuitement, à attendre tout des touristes.

 

Aide-t-on réellement la population ? 

Lors d’un voyage au Sri Lanka, l’un de mes clients a donné 20€ à un Sri Lankais qui l’avait accompagné quelques minutes sur un site touristique. J’ai été écœuré par la somme. C’est comme si vous receviez 350€ pour donner un renseignement à un Qatari ! De plus en plus de sri lankais attendent les touristes pour les accompagner sur les sites touristiques. Et c’est logique, vu qu’ils peuvent gagner plus d’argent en donnant quelques renseignements aux touristes qu’en travaillant réellement. Le problème est : est-ce bon pour le pays ? Le pays va-t-il s’en sortir de cette manière ? Et la réponse est NON !

 

mendicite inde

Donner de l’argent, ou des produits, n’incite pas la population locale à créer des richesses, à développer le pays. Que va dire ce Sri Lankais à ses enfants ? Il les incitera surement plus à aller quémander auprès des touristes plutôt qu’étudier pour faire un métier qui fera avancer le pays. Si les locaux gagnent plus d’argent en mendiant auprès des touristes qu’en exerçant en tant que médecin ou instituteur, cela n’aide pas la population locale à long terme !

 

De plus, ce comportement engendre le fait qu’il y a de plus en plus de locaux qui harcèlent les touristes. Cela fait qu’on est souvent vu comme des «  porte-monnaie ambulants ». Plutôt désagréable…

 

Changer de comportement

J’ai parfois donné des produits ou de l’argent lors de mes voyages. Probablement aussi, comme tout le monde, par pur égocentrisme caché. On a le sentiment d’aider, d’être bon, d’être un bienfaiteur. Sentiment de fierté.

Je m’attacherai désormais à ne pas donner pour rien. La pitié ne résout rien. J’incite en revanche à consommer les produits locaux au maximum, donner des pourboires à ceux qui le méritent, et favoriser le troc. Le troc est la base de tout échange. On peut donner quelque chose si l’on reçoit en échange. Les deux parties sont gagnantes (même si les valeurs sont différentes, le concept d’échange est le plus important !).

De plus, agir en étant responsable peut se traduire par offrir des stylos et des cahiers dans une école ou un orphelinat, ou amener du matériel médical (même obsolète) dans les hôpitaux et cliniques, par exemples. En plus, cela vous fera rencontrer des personnes intéressantes qui vous montreront avec plaisir les locaux (la clinique, ou l’école, avec possibilité d’assister à un cours en classe !). Une riche expérience bénéfique pour tout le monde !

mendiants inde

 

D’accord, pas d’accord ? J’aimerais connaître votre avis sur ce sujet…

 

 

10 Comments »

  1. Nath 28 août 2013 at 1 h 00 min - Reply

    Hello,
    Tres bonne reflexion: Je partage totalement ton point de vue : en plus sur le principe de l echange on se rend compte que les locaux ont autant a nous apprendre / donner que l inverse.

  2. EnvieVoyages 28 août 2013 at 11 h 19 min - Reply

    Ton point de vue est plein de bon sens et ouvre un peu les yeux sur une réalité qui tant à devenir de plus en plus présente… Malheureusement!

    Je partage ta réflexion même si je pense que c’est toujours plus « facile » de donner de façon ponctuelle aux gens.
    Dorénavant, je me ferai violence en demandant un échange/un service… Au final, on a tellement à apprendre des locaux.

  3. Corinne (Couleur Café) 29 août 2013 at 15 h 12 min - Reply

    Nous nous sommes expatriés ici à Madagascar depuis bientôt 2 ans et j’avoue que la mendicité m’a énormément choquée et me choque encore. Il y a des choses à faire, c’est clair, mais beaucoup doivent se donner la main pour cela : les autorités malgaches, la population, les étrangers, etc. Mais malheureusement, je peux te dire que ce n’est pas le principal souci des autorités locales en ce moment ! J’ai bien peur que la misère sera là encore pour plusieurs années si un changement radical dans les mentalités, dans les pratiques politiciennes, et dans tous les domaines ne s’opère pas.

  4. JMickael Digbo 16 septembre 2013 at 17 h 57 min - Reply

    Je suis entièrement d’accord avec ton article.
    Dur de résister à tout ces regards qui réclament mais il faut comme tu dis : troquer, échanger. Ca sera tout aussi difficile de ne pas prendre le melon en adoptant cette attitude parternaliste, surtout quand en face on sait qu’on n’a pas vécu un dixième des difficultés du moindre mendiant de 10 ans que nous croisons. Mais c’est un bon moyen, honnête et enrichissant pour les deux parties.

  5. Marine 30 septembre 2013 at 3 h 07 min - Reply

    Bonjour,
    Je suis actuellement en Amérique latine et je me suis rendue plusieurs fois, par le passé, à Madagascar, j’ai eu le même raisonnement que toi et je suis persuadée que le troc est le meilleur moyen de faire preuve de solidarité. Donner de son temps et essayer d’échanger un savoir est la meilleure façon de voyager et d’apprendre.
    J’espère que les futurs touristes de ces régions du monde liront ton article avant de voyager!
    Au passage, je découvre ton blog qui est super! Félicitations

  6. Momo 11 juillet 2014 at 11 h 34 min - Reply

    Tu es un sale raciste ! Tu comprends rien à rien. Cet article est insultant et négrophobe ! Il n’y a pas que des mendiants en Afrique. Il y a des gens bien portants qui travaillent et participer au développement du continent. Si c’est le seul cliché de ton voyage en Afrique c’est que ton putain de voyage ne t’a rien servi. Retournes en brousse sale racistes !

    • Lenaic 11 juillet 2014 at 13 h 06 min - Reply

      Super Momo… Tu as bien compris le sens de l’article apparemment..! Et puis j’adore tes arguments pertinents !
      S’il te plait, relis l’article sans colère ni a priori et on en reparle.

  7. anselme 7 décembre 2014 at 19 h 59 min - Reply

    Sacré Momo ! Il existe donc de « propres racistes » ? Mdr

Leave A Response »