Valparaiso, la ville qui change une vie !

Lenaic 12 février 2013 10

Tous les baroudeurs vous parleront de Valparaiso avec plaisir et nostalgie. Cette ville, bohème et joyeuse, est un incontournable de l’Amérique du Sud.

Couleurs de Valparaiso

Portes colorées, Valparaiso

 

Valparaiso, ville-musée

Valparaiso est composée de 44 collines (les cerros), formant un amphithéâtre naturel donnant sur l’océan Pacifique. Funiculaire Valparaiso15 funiculaires (les ascencores) mènent aux cerros, entourant le principal port du pays. Les rues sinueuses, parsemées de maisons colorées, invitent à se plonger dans une atmosphère bohème et romantique. La mairie a d’ailleurs du mal à financer l’entretien des façades des maisons, qui font de Valparaiso une ville-musée.

Valparaiso n’est riche qu’artistiquement et intellectuellement. Sous ses abords de ville un peu sale et populaire, Valpo réserve de belles surprises à qui sait aller l’explorer. L’art est présent partout, Graphiti Valparaisoparfois sur les bancs, souvent sur les murs, rarement en boutique. On a l’impression d’une « immense réflexion populaire cristallisée sur les murs de la ville ». Les nombreux graffitis colorés évoquent l’esprit particulier de cette ville hors du commun, hors du temps, hors du capitalisme ambiant des capitales sud-américaines.

 

Je ne connaissais rien du Chili, quand je me suis envolé pour une année d’étude vers cette contrée lointaine. Mais Valparaiso est si accueillante, si prenante, que l’on s’enivre avec délectation de la vie qu’elle propose. Valparaiso, ce n’est pas la douceur de vivre ; c’est la fureur de vivre. Chaque journée passée en son sein réserve quelques moments de vie intense.

 

Ma vie à Valparaiso

Après 2h de bus depuis Santiago, me voila dans cette ville de bord de mer. Ne sachant à quelle station descendre, je me suis retrouvé d’abord au terminal de bus, dans les alentours pauvres de la ville. On remarque de suite la pauvreté des quartiers excentrés. Les maisons retapées sont construites sur des ruines, qui m’offrent ma première photo de Valparaiso.

Voyageur Attitude  Valparaiso

 

Puis je découvre l’université, l’accueil chaleureux des chiliens, et la centaine d’autres étudiants venus passer 6 à 10 mois à Valpo. Cent étudiants de nombreuses nationalités, dont une quinzaine de français, autant d’allemands, et une majorité d’états-uniens. Une centaine de jeunes, assoiffés de découvertes, prétextant 18h d’étude par semaine pour s’autoriser à faire des fêtes mémorables et des découvertes grandioses du pays. Une année d’étude à l’étranger, c’est très enrichissant, mais plus sur le plan humain et personnel que sur le plan universitaire…

 

 

Maintenant que vous êtes conquis par la ville… qu’y faire ?

Valparaiso déborde de vie culturelle. Je vous invite particulièrement à voguer Voyageur Attitude rue de Valparaisoà travers les cerros Alegre et Concepcion, où les étudiants étrangers s’installent (surtout les européens, car nombre d’américains préfèrent le chic de Vina del Mar). Après quelques rencontres passionnantes au café Arte 8 y medio, dînez dans l’un des nombreux restaurants que vous croiserez dans ces cerros, puis allez découvrir l’atmosphère musicale et chaleureuse dans la cave de la Piedra Feliz. Si vous avez encore un peu d’énergie et que vous souhaitez vraiment découvrir les boites reggaeton, vous pourrez toujours finir la nuit au Huevo

 graph Valparaiso

 

Dans la journée, allez découvrir l’ancienne prison de la ville, transformée en centre culturel, dans le cerro Carcel (qui veut dire… prison). Ce lieu, peu connu des touristes, comprend un grand parc, un théâtre et une salle d’exposition. Cette ancienne prison, ouverte au public et transformée en centre culturel depuis 2000, accueille les promenades des touristes, des œuvres théâtrales, des concerts et des ateliers pour enfants.

Valparaiso abrite aussi l’une des maisons du célèbre écrivain chilien Pablo Neruda, nommée la Sebastiana, dans le cerro Florida. Au gré des 4 étages de la maison, vous découvrirez la vie de Neruda et son amour pour Valparaiso, avec un panorama sur la baie à couper le souffle.

 

Voyageur Attitude  rue Valparaiso

 

Avec ses rues en pente plongeant vers le port, ses maisons de couleurs vives, ses ascenseurs centenaires, et cet art de vivre que l’on retrouve sur les murs et dans les bars, le charme de Valparaiso conquiert aisément le visiteur.

Attention, ca risque de vous plaire !  Prévoyez un billet retour modifiable…

 

 

10 Comments »

  1. Myriam 15 février 2013 at 10 h 06 min - Reply

    J’ai été vraiment marqué par la visite de Valparaiso et j’ai adoré la maison de Pablo Neruda et la montée en funiculaire; par contre, je n’ai pas visité le centre culturel mais ça me fait penser à Porto où le centre de la photo se trouve aussi dans une ancienne prison; j’avais beaucoup aimé la visite à Porto, je regrette de ne pas avoir fait le centre culturel de Valpo… Une prochaine fois :)…

  2. admin 15 février 2013 at 19 h 32 min - Reply

    C’est marrant que tu parles de Porto… Je viens juste de réserver des billets d’avion pour y aller en mai !!
    Parait que cette ville est très sympa aussi…

  3. Marc Seclin 8 mars 2013 at 10 h 14 min - Reply

    J’ai adoré Valparaiso que tu m’avais chaudement vanté Monsieur l’administrateur. Quand je pense que j’ai failli rater la visite à cause de toi! Ah non, ce n’était pas ta faute (tu n’en fais jamais). C’était ce foutu volcan islandais qui empêchait les avions de décoller. Ah oui, Myriam, la maison de Neruda a un côté très émouvant et la vue y est superbe.

  4. admin 8 mars 2013 at 11 h 56 min - Reply

    Merci pour ton commentaire Marc. Meme l’explosion du volcan islandais ne t’a pas empêcher de découvrir cette ville… Je savais que Valparaiso te plairait !
    Cette ville d’aventuriers se mérite.

  5. kimi 19 août 2013 at 0 h 01 min - Reply

    salut cher admin,j’avoue qu’on te lisant,j’ai juste confirmé l’idée que je m’étais faite sur cette ville! mon rêve c’est d’y aller…j’aimerais bien connaitre plus de détails sur les formalités pour des études là bas.oh Valpo Valpo comme tu m’envoutes !!! toute information serait la bienvenue.merciii encore

  6. kimi 19 août 2013 at 0 h 23 min - Reply

    il parait que c’est cheeeeeeeeeeeeer isn’t it?
    j’espère avoir une réponse très vite.merci

  7. Lenaic 19 août 2013 at 10 h 59 min - Reply

    Bonjour Kimi.
    Pour faire une année d’étude à Valparaiso, il faut établir un partenariat entre ton université et une université de Valparaiso. Je t’incite à contacter la « Universidad Catolica de Valparaiso ».
    Le mail : dci@ucv.cl , à rédiger en espagnol. Contactes moi via l’onglet Contact si tu as besoin d’aide.
    Renseignes toi également auprès de ta fac pour voir comment établir ce partenariat. Ca sera beaucoup de démarches administratives, mais la récompense est énorme !

  8. Lenaic 19 août 2013 at 11 h 04 min - Reply

    Le Chili reste un pays assez cher, surtout comparé au Pérou et à la Bolivie. Mais cela reste correct (comptes environ 120 € par mois pour le logement).

    Tu peux aussi obtenir des bourses. Pour ma part, j’avais fait pas mal de dossiers pour avoir des aides. Et j’ai obtenu des grosses subventions de la part du Conseil Régional, de la mairie de ma ville, et de mon université française. Certaines banques peuvent également donner un coup de pouce financier.
    A ta dispo.

Leave A Response »