Road trip dans l’Ouest Américain

Lenaic 29 janvier 2013 9

Las Vegas, Grand Canyon, Vallée de la Mort, San Francisco…  Tous ces noms font rêver ! Tous ces noms, et bien d’autres, que l’on peut découvrir en un seul voyage. Voici un tour d’horizon et quelques conseils pour élaborer son voyage dans l’ouest américain.

Voyageur Attitude Monument Valley

Quand partir ? 

Les saisons aux Etats-Unis sont les mêmes qu’en Europe. Juillet et aout sont donc la très haute saison touristique. Il est alors impératif de réserver des hébergements à l’avance… et de se préparer à la chaleur de Death Valley. Juin et septembre sont les mois que je conseille (préférence pour  juin car les journées sont plus longues), car vous y trouverez un excellent climat, avec moins de touristes qu’en plein été et des tarifs légèrement plus bas. Avril et mai restent une très bonne alternative, plus économique, avec un climat correct et moins de touristes.

 

Combien de temps ?

Au minimum 2 semaines, pour le mieux 3 semaines… Deux semaines imposent de faire l’impasse sur quelques lieux, et de ne pas profiter pleinement de San Francisco la Magnifique.

 

Quel itinéraire ?

Vu le succès de la destination auprès des français, en tant qu’agent de voyage, j’ai eu l’opportunité de concocter de nombreux voyages dans l’ouest américain. Que ce soit en famille recherchant luxe et confort, ou pour un petit groupe de jeunes recherchant la magie des sites sans trop se soucier du confort… L’ouest américain n’est pas une destination de routards. Il faut préparer son voyage. Ou du moins, il vaut mieux !

 

La première question pour l’itinéraire, c’est :  Avec ou Sans  Los Angeles ?   

Personnellement, je ne conseille pas d’arriver à Los Angeles. Mieux vaut se concentrer sur les autres lieux. La cité des anges est gigantesque (si je vous dis 1300 km², vous pouvez le croire !?) et le temps passé dans les transports est préjudiciable. Et puis, à part faire la photo devant la colline « Hollywood » et voir les étoiles du Walk of Fame à Hollywood Boulevard (rue sans intêret particulier d’ailleurs, sauf qu’il est écrit des choses sur le trottoir..!), la seule attraction qui vaille le coup sont les fameux studios de cinéma : Universal ou Warner Bros. Bien sûr, roder sur les plages de Venice ou Malibu peut être cocasse, mais bon, il y a tellement mieux pas loin…   Los Angeles se vit, mais ne se visite pas. Donc, si on n’arrive pas sur L.A., c’est que l’arrivée du vol doit se faire à …

Voyageur Attitude Los Angeles

 

Las Vegas !

Prenez-en plein des yeux dès votre arrivée !! Je n’étais pas un grand fan de cette cité fondée sur le jeu, la luxure et la démesure. Ce ne sont pas mes valeurs, ni ce que je recherche en voyage. Mais il faut avouer qu’à Las Vegas, les looks délirants et les animations étonnantes n’ont d’égal que les décors extravagants. Pas besoin d’y rester très longtemps, mais découvrir le Strip (boulevard central de Las Vegas, où Tout se passe (mais bon, ce qui se passe à Vegas… reste à Vegas!)) est un immanquable.

Las Vegas est un immense parc d’attractions, une cité de la démesure où l’argent procure tous les plaisirs. C’est un petit tour du monde aussi : à ma droite, un sphinx égyptien flambant neuf, à ma gauche, la tour Eiffel et en arrière plan un palais vénitien… Une expérience inouïe sans laquelle vous ne pourrez prétendre comprendre vraiment l’Amérique.

Voyageur Attitude Las Vegas

 

Après Vegas commencent les choses sérieuses… Les fameux parcs nationaux ! Je préconise en général d’aller vers le nord, et de revenir à Vegas par le sud. L’intérêt des sites est grandissant ; la magie va crescendo.

 

Zion

voyageur attitude Zion

Créé par des millions d’année d’histoire géologique, Zion National Park est caractérisé par d’immenses cheminées de grès verticales qui s’élèvent à plus de 350 mètres du sol. Les falaises, impressionnantes, peuvent aller jusqu’à 910 m, et possèdent des couleurs éblouissantes : beige, rose, orange, rouge… Zion National Park est un véritable sanctuaire pour la faune et la flore.

 

Bryce

Situé au sud-est de l’Utah, à voyageur attitude Bryceenviron 2500 mètres d’altitude, Bryce Canyon présente des flèches de pierre aux nuances et couleurs en perpétuel changement en fonction de l’heure. Selon une légende indienne, ce serait un peuple ancien changé en pierre, les Hoodoos.

 

Arches

Le parc national d’Arches doit son voyageur attitude Archesnom à ses 2000 arches naturelles. La plupart des sites sont plus beaux le soir lorsque la lumière fait rougeoyer le grès. Il est connu pour sa formidable concentration d’arches rocheuses naturelles, mais aussi par des falaises et buttes travaillées par l’érosion.

 

Canyonlands

Voyageur Attitude Canyonland

Canyonlands est un concentré des paysages de l’Ouest américain. Sur quelques miles, vous aurez accès à un immense cratère, une très belle arche, et des ruines indiennes, mais surtout, une vue fantastique sur les canyons de Green River et de Colorado River. Le parc est moins fréquenté que d’autres, car plus sauvage.

A proximité des Parcs Nationaux d’Arches et de Canyonlands, Moab est le point de départ idéal pour la visite de ces parcs. Vous pouvez prévoir 2 nuits à Moab.

 

Monument Valley

D’une superficie de 120 km2, laVoyageur Attitude ouest USA Monument Valley fournit peut-être les images les plus durables et les plus définitives de l’Ouest américain. Les mesas rouges et buttes isolées sont entourées par un désert vide et sablonneux. Les couleurs naturelles sont vraiment aussi vives et profondes qu’elles apparaissent sur toutes les photos.                          C’est mon coup de coeur !

 

Antelope Canyon

Antelope Canyon est une merveille de l’Arizona. Il s’agit d’un slot canyon très étroit, creusé par l’eau, où la couleur des parois est d’un orange très intense. Vers 11h ou 12h, quand la lumière pénètre au sein du canyon, allez découvrir Upper Antelope Canyon. Mais attention à ne pas y rester bloquer 127 heures…        😉

Voyageur Attitude Antelope Canyon

 

Grand Canyon

Creusé par le fleuve Colorado, le Voyageur Attitude Grand CanyonGrand Canyon n’est pas un simple canyon, mais plutôt un labyrinthe entier de canyons, de fissures et de gorges érodées dans la roche avec des buttes peu communes, des mesas et des éperons rocheux disposées entre eux.

Je n’ai pas été particulièrement impressionné par le Grand Canyon, mais je n’ai pas fait l’incursion dans le canyon en hélico. Ceux qui l’ont fait affirment que l’on n’aperçoit vraiment la grandeur du site qu’à bord d’un hélicoptère. 

 

Las Vegas

Des images plein la tête, presque Voyageur Attitude Las Vegasautant en photo, et vous revoilà à Las Vegas. Après la nature des parcs, vous passerez une nouvelle nuit dans l’antre de la tentation et du vice. Les hôtels n’y sont pas si chers, mais c’est pour mieux vous tenter à mettre votre monnaie dans leurs casinos et machines à sous, présents jusque dans les toilettes !

Royaume de la démesure, du jeu et du kitsch assumé, Las Vegas est l’épicentre célèbre de par le monde entier de tous les excès. Sous les néons activant la magie 24h sur 24, les yeux des visiteurs s’écarquillent. La ville, devenue toute entière un gigantesque parc d’attractions, étale avec fierté des reproductions de monuments emblématiques. Cette frénésie architecturale tranche avec la toute puissance de la roche et du désert alentour.

 

Death Valley : la Vallée de la Mort !Voyageur Attitude Vallee de la Mort

Une fois le plein d’essence assuré et la clim branchée, voguez vers la Vallée de la Mort. Les paysages et les kilomètres défilent dans ce désert mythique. Nourri par le western et la bande dessinée, le nom évoque les crânes blanchis de bœufs morts sous le harnais, les croix sommaires de tombes éparpillées dans le désert, l’illusion de mirages lointains qui tremblent dans l’air brûlant.

 

 

Puis, il faudra bien choisir :  Yosemite ou Sequoia Parc ?

Les routes divergent et il n’est pas Voyageur Attitude Yosemitevraiment possible de visiter les deux parcs. Je conseille toujours d’aller découvrir les beautés naturelles de Yosemite. Ce parc regorge de lacs, rivières et cascades majestueuses, de dômes de granite et falaises grandioses, de quelques séquoias géants, où virevoltent des centaines d’espèces d’oiseaux et de mammifères.
Le Parc Sequoia, avec ses arbres gigantesques, est également assez impressionnant.

 

San Francisco

Pour finir ce road-trip, posez-vous quelques jours à San Francisco. Ou plutôt non… ne vous posez pas ! Cette ville recèle de tellement de trésors, entre l’architecture victorienne en bow-window, les anciens quartiers hippies de Sausalito et Haight Hashbury, le Golden Bridge, la prison d’Alcatraz, et l’excentricité amicale des San Franciscains… que je devrais faire un article entier consacré à cette ville !

voyageur attitude San Francisco

 

 

A savoir : afin de profiter au mieux de ce voyage, il faut consacrer du temps à la préparation et au choix des hôtels. Ou passer par une agence de voyage (non, passer par une agence n’augmente pas forcément le coût). Certains tours-opérateurs ou agences de voyage proposent des tarifs très attractifs, mais avec des hébergements loin des sites visités. Méfiance, c’est une fausse économie ! Car vous passerez bien plus de temps en voiture, en payant l’essence qui va avec, et profiterez moins de votre voyage.

Les hébergements ne sont pas toujours très nombreux (notamment à Death Valley et Yosemite) : essayez de réserver le plus à l’avance possible.

Je ne l’ai jamais testé, mais sachez qu’il est possible de camper dans certains sites. Mais renseignez-vous bien avant de planter la tente… le shérif rôde aux States !

 

9 Comments »

  1. rozenn 29 janvier 2013 at 13 h 15 min - Reply

    avec mon sens de l’emphase habituelle, je dirais: merci !

  2. Pedro 29 janvier 2013 at 20 h 27 min - Reply

    Je n’ai jamais eu la possibilité de « faire le grand tour », je me suis posé pour une longue durée à SF. Je te rejoins sur les points que tu évoques. Il y a une multitude de choses à faire là-bas (Golden gate Bridge, le cable car, Twin peaks). Si vous avez le temps, faites un détour par la célèbre université de Berkeley avec son amphithéatre extérieur et ses batiments bien dessinés.

  3. rozenn 31 janvier 2013 at 21 h 52 min - Reply

    Et si, toutefois, vous faites escale à Los Angeles, je recommande la visite du Getty Center. Un endroit enchanteur, sur une des hauteurs de la ville, une architecture ouverte et ondulante, pleine de grâce, des jardins paisibles, et toute une collection de chefs d’oeuvre.
    Un musée gratuit où l’on peut voir des « Iris » de van Gogh.

  4. Aurélien @ Blog voyage 19 février 2013 at 15 h 12 min - Reply

    Excellent post, je prépare justement un voyage là bas pour juin 🙂
    J’hésitais à aller à Los Angeles car je ne vais y aller que pour 2 semaines en tout.

    Je pense que tu m’as convaincu que passerai uniquement par San Francisco.

    Merci pour ce post que je bookmark j’y reviendrai si je trouve mes billets d’avion pas cher 🙂

  5. admin 21 février 2013 at 11 h 24 min - Reply

    Bonjour Aurélien. Merci pour tes félicitations. Pour un voyage de 2 semaines, il vaut mieux éviter Los Angeles, en effet…
    Pour tes billets d’avion, tu trouveras justement mon dernier article avec des conseils pour acheter ses vols au meilleur tarif.
    Si tu as besoin d’aide dans tes réservations d’hôtels, n’hésites pas à me contacter…

  6. usa ouest americain 12 août 2013 at 16 h 59 min - Reply

    3 semaines pour la côte ouest suffise, Los Angeles n’est pas vraiment intéressant par exemple mais par contre il faut passer du temps dans les parcs. Pour la côte est 2 semaine suffise voir même 10 jours si vous faites seulement la route New-York Boston.

  7. marion 17 juin 2014 at 5 h 04 min - Reply

    j »interviens un peu tard mais franchement 10 jours a new york c’est franchement court, il y a tellement de truc a voir (j’en reviens d’il y a 1 semaine) que je repartirai 10 jours sans problème compte tenus de toutes les concessions qu’on a du faire (visite brooklyn plus profonde, queens, coney island, balade dans harlem, battery park, les musees, profiter de la vue, governor island, et même central park !) ceux sont nos pauvres pettons qui ont dit stop au bout de 8 jours à 20km /jours minimum….

    donc a peine revenus que les US m’appellent déjà, surtout le golden gate je ne sais pas pourquoi 😉

  8. Lucie 17 mars 2015 at 16 h 21 min - Reply

    Je pense aussi que je me dirigerais plutôt vers Las Vegas que Los Angeles, mais les deux me tentent beaucoup!

Leave A Response »