Sardaigne : partie Est

Lenaic 20 mai 2017 0

Dans l’est de la Sardaigne, les montagnes plongent dans la mer ! Des falaises, des plages, un grand canyon, mais aussi la tranquilité de la campagne italienne et un superbe village… une belle cote à ne pas négliger lors de la découverte de la Sardaigne !

 

Le Golfe d’Orosei

Sardaigne blog voyageur attitudeL’est de la Sardaigne rassemble quelques plages légendaires de Sardaigne. Et effectivement, le golfe d’Orosei cache des trésors que l’on peut découvrir par bateau. Evidemment, de nombreuses excursions en bateau ont lieu pour pouvoir profiter de ces plages, au départ de Cala Gonone.

Je conseille donc de faire prévoir une excursion à la journée pour découvrir ces plages. Deux possibilités : en zodiac (55 euros /pers), ou en bateau plus grand (40 euros /pers). Tarifs de haute saison.

Conseil Voyageur Attitude : la majorité des plages sont aux pieds de hautes falaises… ce qui en fait la beauté, mais aussi le manque de luminosité ! Après 15h, le soleil se cache derrière les falaises, et les plages se retrouvent à l’ombre. Je vous conseille donc de prendre une excursion tôt le matin, quitte à rentrer dans l’après-midi !


Cala Su Gorropu

Canyon SardaigneAprès la découverte du golfe d’Orosei, l’immanquable de la région est la découverte du canyon. Entre tous ces moments plage, une randonnée pour descendre dans un canyon ne se manque pas ! Vous pouvez découvrir le site par vous-même, ou via une agence qui compose des petits groupes, avec randonnée plus ou moins longue (randonnées d’une durée de 3h00… ou même de 7 jours !)

(Renseignez-vous sur les différents parcours possibles à l’agence de Cala Gonone ou de Dorgali)

 

Ou loger ?

Les excursions (pour le canyon ou le bateau) se font au départ de Cala Gonone, une petite ville touristique, qui offre une certaine animation nocturne.

Dorgali, à quelques kilomètres, ne présente pas d’intérêt. La ville semble vide, de jour comme de nuit, et n’a pas de charme particulier.

Agriturismo SardaigneConseil Voyageur Attitude : Cette région est une excellente opportunité de loger en agriturismo ! Il s’agit de gîtes ruraux, offrant un hébergement simple mais de type rural atypique. Chèvres, ânes, chiens, chats, cochons, chevaux sont souvent sur place à paître dans les grands espaces. Et, évidemment, la nourriture y est excellente ! Il n’y a rien de mieux que de dîner dans un agriturismo, où toute la nourriture provient de la ferme (légumes du potager, viande de la ferme, et même le vin est fait sur place !).

 

La Route Panoramique SS 125

Si vous aimez la conduite de montagne arborant de magnifiques panoramas, pensez à parcourir les 60 km de route qui serpente de Dorgali à Santa Maria Navarresse. Sinueuse et donnant parfois le frisson, la SS 125 franchit des cols de montagne et offre des panoramas grandioses, entre les pics de calcaire, les bois, et les montagnes dévalant vers le bleu étincelant de la mer.

 

Orgosolo

Orgosolo - Blog Voyageur AttitudeSur la route vers le nord, vous trouverez le village d’Orgosolo. Les sardes ont une mauvaise image de cette ville, associé au banditisme et à des habitants rustres et méfiants. Cependant, Orgosolo change, et je conseille de s’y arrêter (mais pas forcément d’y rester pour la nuit) pour admirer le coté artistique que la ville adopte depuis quelques années. On dénombre 200 fresques (un nombre difficile à croire… avant d’y être aller !) dans toute la ville. Chaque mur ou presque dévoile une peinture artistique, évoquant l’histoire du XXème siècle (la politique, les guerres, le terrorisme…), mais aussi la vieillesse, la musique. Une ville artistique ou l’art se découvre à chaque coin de rue ! Comme toutes les villes sardes, le village semble vide entre 12h et 15h. Sieste oblige !

 

Leave A Response »