Sardaigne : partie Ouest

Lenaic 15 octobre 2016 1

Alghero

Palmiers, rues piétonnes, remparts, plages… Alghero, la plus belle cité médiévale de Sardaigne, plait beaucoup. Les rues piétonnes, remplies de boutiques et de touristes, bordent un front de mer idéal pour flâner avec ce parfum typique de vacances. C’est aussi une bonne base pour découvrir les plages environnantes, évidemment bien plus jolies que celles de la ville.

alghero-piazza-civica

 

 Les Grottes de Neptune

Plongez dans un univers féerique au sein de la grotta di Nettuno ! Pendant 30 à 45 minutes, parcourez d’étroits couloirs entre stalactites et stalagmites, où s’entremêlent des lacs aux reflets dorés. (entrée : 13 €).
Deux façons d’y accéder : par bateau depuis Alghero (15 €), ou par voiture (jusque Capo Caccia) en empruntant un escalier à flanc de falaises de 654 marches ! Impressionnant !

grotte-sardaigne

 

Route entre Alghero et Bosa

Certaines routes valent le coup en Sardaigne. On parcourt des campagnes, on longe la mer, on découvre des villages… Selon moi, la route entre Alghero et Bosa est la plus impressionnante. Longeant la mer et ses falaises, chaque virage révèle de nouveaux points de vues. On peut s’arrêter faire une petite randonnée, ou passer un moment sur une crique.

 

Bosa

Voila une ville sarde qui mérite le détour ! Ce qui manque dans la plupart des villes de Sardaigne est présent à Bosa : le charme ! Car la ville a la bonne idée de créer une mosaïque de maisons colorées, à travers de petites rues sinueuses. Les eaux miroitantes du fleuve reflètent les façades colorés et les palmiers qui la bordent. Certes, la ville est petite, mais le charme ne manque pas à Bosa.

alghero sardaigne

 

 Oristano

Sincèrement ? J’ai fait l’impasse sur Oristano ! Si la ville semble être d’un interet tout relatif, le golfe d’Oristano attire des voyageurs… mais pas moi. Alors c’est tout ce que je peux en dire…

 

Plages de la Costa Verde

sud-107-copierDifficile à atteindre mais merveilleusement préservées de toute urbanisation, les plages de la Costa Verde sont parmi les plus sauvages de Sardaigne.

Spiaggia di Piscinas

Difficilement accessible après un chemin de terre de quelques kilomètres, la belle plage di Piscinas a la particularité d’être adossée aux dunes. La panorama est superbe, et la plage a l’avantage de ne pas être trop envahie de touristes.

Spiaggia di Scivuspiaggia-di-scivu

L’étendue de sable fin de 3 km de long est adossée à de hautes dunes et à des falaises de grés. 13 km de pistes montagneuses, puis quelques centaines de mètres à pied, et vous pourrez profiter d’une plage sauvage hors du commun.

 

Iglesias

La ville d’Iglesias peut constituer une bonne halte entre deux étapes. La ville est surtout animée en soirée dans le centre historique, où les rues piétonnes se mêlent aux places pittoresques… parsemées d’églises bien sur.

 

iglesias

 

One Comment »

    Leave A Response »